Skip to content

Propriétés et avantages des polyphénols de l’huile d’olive extra vierge

Propriétés et avantages des polyphénols de l’huile d’olive extra vierge

Index du contenu

Polyphénols : les secrets de l’huile d’olive extra vierge

L’huile d’olive extra vierge est universellement reconnue comme un pilier du bien-être, mais tout le monde ne connaît pas le rôle clé que jouent les polyphénols pour la définir comme un véritable élixir de santé.

Ces composants sont essentiels pour protéger l’organisme du stress oxydatif et préserver la jeunesse.

En fait, il existe d’innombrables études qui démontrent les avantages pour la santé de certains composés biophénoliques tels que l’oléocanthal, l’oléacine, l’oleuropéine et l’hydroxytyrosol sur notre organisme.

C’est pourquoi nous avons récemment entrepris des analyses approfondies en laboratoire pour mettre en évidence la richesse en polyphénols, et notamment en biophénols, présents dans notre huile.

Nos tests sur nos huiles ont révélé d’excellentes caractéristiques telles que le très faible taux de peroxydes et d’acidité, ainsi qu’une teneur élevée en polyphénols.

Mais avant d’approfondir les résultats de nos analyses, il est important de clarifier les polyphénols et leur importance fondamentale pour notre santé.

Que sont les polyphénols ? Les bienfaits des polyphénols sur la santé

Les polyphénols représentent un large ensemble de composés organiques naturels, synthétisés non seulement par les plantes mais aussi par les bactéries, les champignons et certains animaux. Ces éléments sont fondamentaux dans l’alimentation pour leurs nombreuses vertus saines.

Ces composés sont réputés pour leurs excellentes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, capables de protéger les cellules du stress oxydatif.

Parmi les bienfaits attribués aux polyphénols, se distinguent leur capacité à moduler le taux de cholestérol, à limiter la formation de plaques d’athérosclérose (oxydation des lipoprotéines de basse densité – LDL) et à exercer une puissante action antibactérienne.

Malgré la large reconnaissance de leurs effets positifs sur la santé, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) n’a pas encore approuvé d’allégations spécifiques pour les produits à base de polyphénols.

La seule autorisation actuellement reconnue par l’EFSA concerne les polyphénols de l’olivier.

L’allégation de santé autorisée par l’EFSA concernant l’huile d’olive extra vierge et ses polyphénols est la suivante :

“Les polyphénols de l’huile d’olive contribuent à la protection des lipides sanguins du stress oxydatif”

Cette indication ne peut figurer sur l’étiquette que pour une huile d’olive extra vierge contenant au moins 250 mg/kg d’hydroxytyrosol et ses dérivés (par exemple l’oleuropéine et le tyrosol).

L’indication doit être accompagnée d’une information au consommateur selon laquelle “l’effet bénéfique est obtenu avec un apport quotidien de 20 g d’huile d’olive”

Et quelle est la différence entre les polyphénols et les biophénols ?

En réalité, il n’existe pas de différence substantielle entre les polyphénols et les biophénols. Les deux termes sont souvent utilisés comme synonymes, notamment lorsqu’il s’agit de substances aux propriétés antioxydantes présentes dans l’huile d’olive extra vierge.

Dans l’huile d’olive extra vierge : Les polyphénols (ou biophénols) sont présents sous différentes formes, notamment :

  • l’oléocanthal
  • oléacine
  • oleuropéine
  • hydroxytyrosol

Que signifie réduire le stress oxydatif ?

Le stress oxydatif représente un déséquilibre entre la production de radicaux libres et la capacité de notre organisme à les neutraliser grâce aux systèmes antioxydants. Ce déséquilibre peut causer des dommages importants aux cellules et aux tissus.

Les radicaux libres sont des molécules générées comme sous-produits lors de réactions métaboliques cellulaires, notamment la respiration cellulaire normale. Dans des conditions idéales, les antioxydants présents dans notre corps neutralisent l’effet des radicaux libres, maintenant l’équilibre et protégeant les cellules des dommages potentiels.

Généralement, l’organisme est capable d’établir et de maintenir un équilibre entre ces substances, mais en présence de certains facteurs, cette capacité peut échouer.

Parmi les facteurs en cause, on peut citer : une alimentation déséquilibrée, le tabagisme, le stress, la consommation de grandes quantités d’alcool, l’exposition à des polluants, etc.

En fait, il s’agit d’un processus physiologique tout à fait naturel qui, s’il n’est pas contrôlé, peut conduire à une accélération anormale du processus de vieillissement et, par conséquent, conduire au développement de diverses pathologies.

Quels sont les polyphénols contenus dans l’huile d’olive extra vierge ?

Oléocanthal

L’oléocanthal est un biophénol naturellement présent dans l’huile d’olive extra vierge (EVOO), connu pour conférer cette sensation typique de « picotement » ou de « brûlure » dans la gorge que l’on ressent en savourant une EVOO de meilleure qualité.

Cet effet distinctif n’est cependant pas la seule particularité de l’oléocanthal. Des recherches scientifiques ont révélé que ce composé possède des propriétés anti-inflammatoires comparables à celles de l’ibuprofène, un anti-inflammatoire non stéroïdien bien connu.

Des recherches scientifiques ont montré son potentiel bénéfique pour les personnes souffrant d’obésité et de prédiabète. Des études indiquent que l’oléocanthal peut contribuer efficacement à la perte de poids, à la réduction de la glycémie à jeun et à lutter contre l’inflammation et le stress oxydatif.

Un autre domaine de recherche particulièrement prometteur concerne l’utilisation de l’oléocanthal dans la prévention des maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer.

Des expériences ont montré que l’oléocanthal favorise la protection du cerveau, atténue l’inflammation et réduit la formation de plaques, deux caractéristiques de la maladie d’Alzheimer.

Oléacine

L’oléacine, est un autre biophénol présent dans l’huile d’olive extra vierge, a démontré des propriétés anti-inflammatoires, antiathéroscléreuses et antihypertensives notables.

Ce composé agit également comme inhibiteur de la cible mammifère de la rapamycine (mTOR), un mécanisme crucial dans la régulation du métabolisme et de la croissance cellulaire, qui affecte la longévité et le vieillissement.

Des études récentes soulignent également que l’oléacine est principalement responsable des effets positifs de l’huile d’olive sur le système cardiovasculaire

Oleuropéine

L’oleuropéine est l’un des composants les plus célèbres de l’huile d’olive extra vierge, surtout connue pour sa capacité à abaisser la tension artérielle.

Récemment, on a découvert que l’oleuropéine protège une partie du cerveau appelée hypothalamus du stress oxydatif, améliorant ainsi le fonctionnement des mitochondries, les « centrales électriques » de nos cellules, grâce à l’activation de voies de signalisation spécifiques.

Mais les bienfaits de l’oleuropéine vont au-delà du contrôle de la tension artérielle.

Il a été démontré que ce biophénol possède des fonctions cardioprotectrices, anti-inflammatoires, antioxydantes, anticancéreuses, anti-angiogéniques et neuroprotectrices, suggérant un potentiel thérapeutique pour divers troubles humains.

L’oleuropéine peut réduire les dommages oxydatifs dans des zones spécifiques du cerveau touchées par des maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson et peut empêcher l’agrégation toxique de protéines associées à la maladie d’Alzheimer.

Hydroxytyrosol

L’hydroxytyrosol est l’un des trésors cachés de l’huile d’olive extra vierge, reconnu pour ses extraordinaires propriétés antioxydantes.

En effet, grâce à sa grande capacité d’absorption de l’oxygène radicalaire, encore supérieure à celle du thé vert et de la coenzyme Q10, l’Hydroxytyrosol est un antioxydant de premier ordre.

Des recherches ont mis en évidence le potentiel de l’hydroxytyrosol dans la prévention et le traitement des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. Ces maladies peuvent être liées aux dommages causés par les radicaux libres et l’inflammation.

L’hydroxytyrosol, de par ses propriétés antioxydantes, pourrait donc proposer une stratégie prometteuse pour contrer ces troubles.

Ce polyphénol a également montré des effets notables dans la prévention des événements et maladies cardiovasculaires.

Bien qu’il n’y ait pas encore eu d’études cliniques spécifiques sur l’action de l’hydroxytyrosol sur les maladies cardiovasculaires chez l’homme, les recherches actuelles suggèrent qu’il pourrait jouer un rôle clé dans la réduction de l’agrégation plaquettaire et offrir une protection contre l’athérosclérose.

Que disent les analyses de notre huile d’olive extra vierge ?

analisi e test olio extravergine di oliva coratina Oilalà

Le moment est venu de partager les résultats des analyses de notre huile d’olive extra vierge de la campagne oléicole 2023/2024.

Pour le moment les analyses concernent exclusivement les huiles :

Des analyses de nos autres huiles seront bientôt disponibles.

Il ne s’agit pas de simples analyses en laboratoire mais d’analyses approfondies sur la composition phénolique de nos huiles réalisées par des centres accrédités et reconnus en Europe et à l’international.

Les analyses démontrent notre engagement constant dans la recherche de la qualité.

En résumé:

  • Coratina Bio Oil : avec une acidité de 0,1%, des peroxydes à 7,5, et un excellent taux de polyphénols totaux de 371 mg/kg, dont 3 mg/kg d’Hydroxytyrosol, 275 mg/kg d’Oleuropéine, 165 mg/kg d’Oléocanthal, et 120 mg/kg d’oléacine.
  • Peranzana Bio Oil : a une acidité de 0,24 %, des peroxydes à 8,8 et un fantastique 399 mg/kg de polyphénols totaux, dont 3 mg/kg d’hydroxytyrosol, 254 mg/kg d’oleuropéine, 150 mg/kg d’oléocantale et 185 mg/kg d’oléacine
  • Huile de Coratina : avec une acidité toujours inférieure à 0,1%, des peroxydes à 5,2, et des polyphénols totaux à 366 mg/kg, dont 279 mg/kg d’oleuropéine, 214 mg/kg d’oléocanthal et 141 mg/kg kg d’oléacine.

Ces huiles sont un exemple clair de notre engagement à produire l’excellence.

Pour avoir une idée générale, la valeur moyenne de l’oléocanthal et de l’oléacine dans les huiles du sud de l’Italie est respectivement d’environ : 160 mg/kg et 180 mg/kg.

L’analyse complète peut être trouvée ici :

https://www.oilala.com/fr/analyse-huile-d-olive-extra-vierge/

Nous partageons ces données avec fierté et sans hésitation car nous avons confiance en la qualité et l’intégrité de nos huiles.

La faible teneur en acides gras libres (le niveau maximum légal est de 0,8%) et le niveau minimal de peroxydes (le niveau maximum légal est de 20) témoignent non seulement de la fraîcheur et de la couleur verte des olives au moment de la récolte, mais mais aussi de notre capacité à préserver ces qualités jusqu’à votre table.

Cette transparence n’est pas seulement une démonstration de la confiance que nous accordons à nos processus et à nos produits, mais représente également notre promesse envers vous : vous offrir une huile d’olive extra vierge synonyme non seulement d’excellent goût mais aussi de santé et de bien-être.

L’huile d’olive extra vierge : une alliée pour votre santé

En conclusion, nous espérons que les informations partagées concernant nos huiles d’olive extra vierges biologiques et leurs propriétés bénéfiques seront utiles à vous et à vos proches.

Nous sommes conscients de l’importance d’une communication transparente et détaillée sur la qualité et les avantages de nos produits.

C’est pourquoi nous consacrons des ressources importantes pour développer une communication encore plus approfondie et professionnelle.

Notre objectif est de faire comprendre que toutes les huiles extra vierges du marché n’offrent pas les mêmes avantages et d’expliquer en détail pourquoi nos huiles se démarquent.

Même s’il faudra du temps pour atteindre cet objectif, nous sommes convaincus que nous pouvons y parvenir.

Il est toutefois crucial de maintenir une perspective équilibrée.

Bien que l’huile d’olive extra vierge soit riche en composants sains et puisse contribuer de manière significative au bien-être, elle ne doit jamais être considérée comme un remède miracle ou un substitut à la médecine traditionnelle.

Il faut plutôt le considérer comme faisant partie intégrante d’un mode de vie sain qui comprend une alimentation équilibrée et une activité physique adéquate.

En fin de compte, notre engagement est d’offrir un produit qui non seulement enrichit vos tables de sa saveur unique, mais qui contribue également, de manière réelle et tangible, à votre santé et à votre bien-être.

Categorized: Blog Oilalà